Nos premières vacances avec bébe : première partie

Les températures baissent, les jours raccourcissent, on dirait bien que l’automne est un peu en avance cette année. Pour prolonger encore un peu l’été, je viens, comme promis, vous raconter nos premières vacances avec bébé.

Au moment de partir Coquillette avait 5 mois. On avait donc décidé de ne pas partir trop loin pour ne pas lui imposer un trajet trop long.

Après y avoir longuement réfléchi, nous avons choisi de partir en Auvergne. Vers le Puy de Sancy plus exactement.

 

Le premier challenge a été de préparer la valise de bébé. Autant pour un week-end, j’ai l’habitude mais là, entre l’arrêt chez les papis et mamies et notre petit séjour auvergnat, nous allions partir plus d’une semaine.
Et du coup, je ne vous le cacherais pas, j’ai pris beaucoup trop d’affaires !!! Je ne sais pas si vous vous souvenez mais mi-aout, la météo a jouer au yo-yo et c’était la galère pour savoir comment habiller bébé. Finalement, j’ai pris 8 tenues légères et 8 tenues plus chaudes avec autant de pyjamas et le double de bodys 😅

Elle n’a bien sur pas eu besoin de tout ça mais au moins j’étais rassurée. Une fois son sac prêt, le coussin d’allaitement, la poussette, le porte bébé, les repas et la baignoire embarquée, nous voila parti chez papy et mamie dans un premier temps.

Coquillette connaît bien les lieux et j’espérais ainsi ne pas trop la chambouler. Elle a ainsi pu profiter de ses grands-parents mais aussi de ses tontons et taties.

2 jours plus tard et après avoir confier notre toutou à mes parents, il était enfin temps pour nous de nous évader et de profiter de nos mini-vacances.

Le trajet nous a pris presque 4h avec une pause au bout de 2 heures pour restaurer toute la petite famille. Les 2 premières heures se sont très bien passé et grâce au miroir qu’on avait installer sur l’appuie tête arrière, j’ai pu passer à l’avant. Pour les 2h suivantes, ça a été plus compliqué. Coquillette commençait sérieusement à s’impatienter, je suis donc passée dernière avec elle pour l’occuper jusqu’à ce qu’elle finissent par s’endormir.

Un peu moins d une heure avant notre arrivée, le paysage à commencé à changer, on a pris de l’altitude et on a commencé à se sentir dépaysé. Arrivé à l’hôtel, qui en fait était une résidence de tourisme (je vous expliquerai plus tard la différence), on a eu le plaisir de découvrir que les photos n’étaient pas mensongères et que le lieu était vraiment très beau avec une vue magnifique !

Le temps de décharger les bagages, de faire gouter bébé et de boire un coup, nous voila reparti pour explorer les lieux et trouver une ville ou un village pour faire les courses. C’est ainsi que nous avons découvert le Mont Dore. Bon, je n’ai pas tellement aimé cette ville. Il faut dire que je pensais partir dans un lieu calme et tranquille et que je ne m’attendais pas à y trouvé autant de monde. Il nous a bien fallu 20 min pour traverser le centre-ville et nous garer. Une fois chose faite, direction l’office du tourisme pour trouver des randonnées accessibles en porte-bébé. Nos petits prospectus sous le bras (où plutôt dans la poussette) et les courses faites, on a regagné notre résidence de tourisme en s’arrêtant par-ci par-là pour profiter du paysage.

 

Et pour finir la journée, en bons parents d’un bébé de 5 mois que nous sommes, à 20h30, nous étions déjà crevés et après avoir couché bébé, nous nous sommes vautrés dans la canapé et comme tous les lundis soir. On a regardé l’amour est dans le pré 😉

A très bientôt pour la suite de nos aventures en Auvergne !

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s