Le sommeil de Coquillette de 0 à 6 mois

Cela fait un moment déjà que je voulais vous parler du sommeil de ma Coquillette.

Ah le sommeil de bébé ! Vaste sujet qui prend la tête à plus d’un parent. Je vous préviens, je ne viens pas ici vous donner des astuces miracles, désolée… Et je n’ai pas fait de recherches scientifiques sur le sujet.
Je veux juste vous parler du sommeil de ma pepette parce que quand même, ça n’a pas été facile tout ça et ça ne l’est toujours pas d’ailleurs et je sais que ça fait du bien de savoir comment ça se passe chez les autres. Ça rassure ou alors ça fait relativiser.
Pour ma part, je suis friande de ce genre d’articles alors à mon tour de partager avec vous sur le sujet.

Les nuits à 1 mois

On a de la chance je crois. Coquillette n’a jamais confondu le jour et la nuit. Les soirées étaient pénibles. Bébé ayant eu des colliques très très tôt, il n’était pas rare qu’elle ne s’endorme que très tard dans la soirée voir en début de nuit vers minuit. Mais une fois la nuit commencé elle dormait plutôt bien.
Elle se réveillait pour téter toutes les 2,3h mais discrètement, sans pleurer. Elle commençait juste à gesticuler, à ouvrir et fermer la bouche comme un petit poisson.
A la maison on a opté pour le cododo avec un berceau accroché à notre lit. Il m’était facile de me réveiller au moindre signal et de la nourrir afin qu’elle se rendorme.
La nuit s’achevant pour la plupart du temps au alentours de 9h, 9h30.
C’était top. Le papa vous confirmera, il n’a pas tellement souffert des réveils nocturnes de son bébé. Je n’en ai pas tellement souffert non plus. Du moins dans un premier temps.

 

Les siestes à 1 mois

 
Pour les siestes, nous avons choisi de les lui faire faire dans son couffin qui était posé dans son parc dans le salon. C’était plus facile pour moi.
Après la tétée, la plupart du temps elle s’endormait et je n’avais plus qu’à la poser dans son couffin,   je pouvais ainsi vaquer à mes occupation tout en gardant un oeil sur elle.

 

Les nuits entre 2 et 3 mois

Pas vraiment de différences au niveau des nuits. Bébé faisait 4 à 5 tétées entre 23h30 et 9h/10h.
La différence c’est jouer au niveau des soirées qui se sont bien apaisée.
On avait mis en place un rituel anti coliques qui avaient l’air de bien fonctionner. Après le bain, papa prenait le temps de masser longuement Coquillette et même si elle s’endormait toujours tard (vers 23h) au moins elle était calme et on a pu passer des soirées relativement tranquille.

Les siestes entre 2 et 3 mois

 
Catastrophe ! Si les nuits se passaient plutôt bien et si je n’avais pas à me plaindre d’un manque de sommeil, les journées étaient bien plus compliquée.
En effet quand Coquillette a commencé à s’éveiller il est devenu inconcevable pour elle de dormir dans la journée.
On a du faire face à un bébé épuisée mais qui luttait constamment pour dormir.
Fini les dodos juste après la tétée… Les phases d’endormissement étaient très longues (de 40 min à 1h) pour des mini sieste de 30 à 45 min.
Il m’en souvent arrivé de l’endormir dans l’écharpe. C’est la qu’elle dormait le plus paisiblement et le plus longtemps.
Au début ça ne me dérangeait pas tellement mais cette solution est vite devenue chronophage et j’ai eu besoin de trouver d’autres technique pour retrouver du temps libre.
 

Les nuits de 4 à 5 mois

Ouille ! Après avoir passé plus de 4 mois à faire des nuits correctes, ça a vraiment été difficile de faire phase aux réveils nocturnes.
L’endormissement le soir est devenu chaotique. Il nous fallait la bercer très très longtemps pour arriver à l’endormir et une fois endormi il était très difficile de la poser dans son berceau sans la réveiller et déclencher à nouveau une crise de larmes.
J’ai fini par la garder tout contre moi, une fois endormie après avoir longtemps été bercé et je ne l’a basculais dans son lit cododo que tard dans la nuit  et encore seulement jusqu’à la prochaine tétée.
Et puis il est arrivé plusieurs fois à notre petit bébé de se réveiller en hurlant au beau milieu de la nuit. On s’est retrouvé complètement démuni à ne pas savoir quoi faire pour la calmer.
La plupart du temps, on allait avec elle dans sa chambre, on allumait toutes les lumières le temps pour elle de se calmer. On aurait vraiment dit qu’elle était en proie aux terreurs nocturnes mais il paraîtrait que c’était trop tôt pour ça.
En tout cas, une fois les lumières allumées, elle ouvrait les yeux et se calmait. Il ne restait plus qu’à la bercer à nouveau pour pouvoir nous rendormir à notre tour.
 

Les siestes de 4 à 5 mois

Si les nuits se sont compliquées, les siestes elles sont devenus parfaites !
Fini le couffin dans le salon. Coquillette a intégré son lit à barreau dans sa chambre et tout s’est très bien passé. Quand elle commençait à montrer des signes de fatigue il me suffisait de la bercer en lui chantant sa berceuse favorite et de la déposer dans son lit.
Elle pouvait faire entre 3 et 4 siestes dans la journée. Elles étaient souvent courtes mais appréciables. Bébé se réveillait en forme et de bonne humeur. Il était peut-être temps pour elle de s’endormir dans le calme après avoir passé les premiers mois de sa vie à faire la sieste dans le salon.

 

Les nuits de 5 à 6 mois

À partir de 5 mois les nuits ont de nouveau été calme. Bébé s’endormait de nouveau  facilement au sein et ses nuits se sont bien allongée.
Elle s’endormait vers 21h30 pour se réveiller au alentours de 9h30. Les réveils pour téter étaient toujours présent mais bébé ne têtait plus que 2 fois dans la nuit et j’avais bon espoir qu’elle fasse bientôt des nuits complète.

Les siestes de 5 à 6 mois

Pas de changement au niveau des siestes. Même si je commençais à trouver fastidieux de devoir bercer bébé avant chaque sieste pour l’endormir. J’etais quand même contente d’arriver à la faire dormir dans sa chambre.

Par contre ses siestes qui n’étaient déjà pas bien longues se sont réduites à 30 min maximum avec l’impression que bébé n’arrivait pas à enchaîner ses cycles de sommeil, ça a commencé à devenir compliqué, bébé étant de plus en plus grognon dans la journée.

 

Voilà un résumé de nos nuits et siestes avec bébé. Ce n’est vraiment pas de tout repos et aucun mois ne se ressemblent. Il faut constamment s’adapter et ce n’est pas simple tous les jours.
Il paraît que quand les bébés commencent à se déplacer ils dorment plus… Ma Coquillette s’est mis aux 4 pattes alors je croise les doigts !
 

Et chez vous comment ça se passe ? Vous aussi vous êtes passez par des phases difficiles ou ça a été comme sir des roulettes ?

Publicités

2 réflexions sur “Le sommeil de Coquillette de 0 à 6 mois

  1. Alors ici il n'a jamais été un très gros dormeur. Il se réveille assez tôt, en ce moment c'est 6h du matin et le mire c'est qu'il est content, il crie il parle seul dans son lit, il rigole…la journée si j'ai une heure de sieste c'est bien. Après pour les nuits maintenant il les fait mais on a eu un période difficile pendant laquelle il se réveillait systématiquement, on était à bout, on en pouvait plus. Il n'a fait de véritables nuits qu'à 12 mois passés.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s