Quand la grippe frappe à la porte….

Si vous me suivez sur Instagram vous savez sans doute que la grippe a fait irruption en fanfare dans nos vies !

La grippe et la famille Lovy ça commence à ressembler à une grande histoire d’amour qui apporte son lot de péripéties.

Papa Lovy est un habitué de ce virus. Presque chaque année il y a droit mais moi je passe toujours entre les microbes et j’avoue que je me moque un peu de lui quand il est est mode comateux au fond du lit, un gant humide sur le front. Mais promis, ça c’est fini, je ne me moquerais plus jamais de lui parce que cette année je l’ai aussi attrapé et pour être honnête je n’ai pas du tout su gérer. Lui s’est peut être échoué sous la couette mais moi j’étais à 2 doigts d’appeler le samu persuadée que j’allais y laisser la vie (oui je suis une grande héroïne )

Il faut dire que je ne suis pas souvent malade, je veux dire vraiment malade, pas juste le petit rhume de saison ou la gorge qui gratte, et bien heureusement car quand ça m’arrive je me transforme en loque humaine. Je ne suis plus bonne à rien sinon a gémir et à me plaindre. Et s’il y a bien une chose qui me faisait frémir rien que d’y penser, c’était l’idée de tomber malade ET de devoir gérer un bébé !

Alors quand papa Lovy a commencé à ressentir les premiers symptômes je n’étais pas très rassurée. Et puis papa est franchement tombé malade et j’ai fait de mon mieux pour le cocooner mais en lui répétant 20 fois par jour que si par malheur je tombais malade à mon tour il avait intérêt à me rendre la monnaie de ma pièce. 3 jours sont passés. Papa a commencé à se sentir un peu mieux et moi…. j’ai commencé à éternuer….

Quand papa Lovy s’est senti suffisamment en forme pour reprendre le travail je l’ai supplier de rester encore un jour de plus. Je ne me sentais vraiment pas capable de m’occuper de Coquillette alors que le thermomètre affichait un beau 39 !

J’imagine que certaines mamans n’ont pas le choix et prennent sur elles mais je vous l’ai dit, je suis une chochotte des virus ! Heureusement pour moi, papa Lovy a eu pitié et est resté pendant que je rendais l’âme au fond de mon lit en me demandant comment c’était possible de se sentir aussi mal. Et pendant que papa Lovy occupait un bébé qui commençait à devenir franchement ronchon je n’ai soudain plus entendu de bruit. Coquillette s’était profondément endormi sur son papa. … et ça, ça sentait pas bon du tout.

Parce que bon, ma Coquillette ça fait déjà plusieurs moi qu’elle ne s’endort qu’en tétouillant ou lors d’un balade en poussette ou en voiture mais voilà bien des semaines qu’elle ne s’est plus laissée aller au sommeil dans nos bras.

C’était louche tout ça même si il faut bien le reconnaître c’était vraiment trop mimi.

Mais quand on milieu de la nuit j’ai touché son petit front et que je l’ai trouvé bouillant, mes craintes se sont confirmées. Ma petite Coquillette avait a son tour contracté la grippe!

Alors je ne sais pas si c’est le 40,3 du thermomètre qui m’a reboosté mais toujours est t’il que j’ai très vite retrouver de l’énergie et alors que papa Lovy nous abandonnait à notre sort (le pauvre il n’était pas ravie mais il n’a pas vraiment eu le choix) j’ai installé un hôpital de fortune dans notre chambre. Pyjama et body de rechange à portée de main, couches, lingettes, cotons et doliprane et tout ce dont j’aurais besoin pour ne pas avoir besoin de sortir du lit.

C’est comme ça que j’ai réussi à survivre à cette satanée grippe tout en dorlotant mon bébé de 10 mois malade elle aussi. L’avantage c’est qu’avec autant de fièvre Coquillette a beaucoup dormi et j’ai pu faire de même.

La chance dans cette histoire c’est qu’on est tombé malade presque à tour de rôle. Ou du moins il y en avait toujours un a peut près en forme quand l’autre atteignait le pic de la grippe. Je pense qu’ils nous auraient fallu faire appel aux grands parents si ça n’avait pas été le cas.

Il nous a bien fallu une dizaine de jour pour sortir la tête de l’eau et alors autant je trouve que le temps passe à une vitesse folle autant ces jours là m’ont semblé interminable. Je n’en voyais pas le bout.

Enfin voilà ! Encore une première fois pour notre petite famille. Ça ne sera sûrement pas la dernière où les microbes s’en prendront à nous mais maintenant on sait déjà un peu plus à quoi s’attendre.

Et vous ? Vous arrivez à gérer vos enfants et les microbes ?

A bientôt

img_4693

 

logo-fondblanc-150x50

Article sélectionné le 09/02/2018 « coup de cœur famille »

Publicités

15 réflexions sur “Quand la grippe frappe à la porte….

  1. Oh vraiment pas de chance !!
    Nous c’était l’année dernière. Miss E à eu la gastro, 24h après moi, et 24h après mon mari. La première fois que j’ai la gastro et je crois que mon mari aussi. On s’en souvient très bien. N’étant pas malade en même temps, ça nous a permis de continuer de s’occuper de notre fille.
    C’est pas facile d’être malade avec un bébé.

    J'aime

  2. Pour le moment, je touche du bois, on y échappe! Pourtant, le sort n’est pas avec nous: à mon boulot, collègues et élèves ont subi l’épidémie de plein fouet et meme la nounou l’a eue! Mais, pour le moment, on y échappe tous les trois, La Bête ne contracte que les rhumes, ouf! Enfin, pour le moment…

    J'aime

    • Oh oui ! Croisons les doigts parce que c’est vraiment terrible d’être tous malades. On va bien mieux merci même si Coquillette a une toux qui traîne un peu mais on va voir le pédiatre la semaine prochaine, il nous dira ce qu’il en est.

      J'aime

  3. C’est vraiment pas de bol. Je n’ai jamais eu la grippe de mon côté et depuis ma grossesse, je me fais vacciner tous les hivers avec le boulot. J’espère que je continuerai à passer à côté. Cet hiver, Tess ne nous a fait pour le moment qu’une otite et une rhino. Je croise les doigts pour qu’on en reste là et que la fièvre, la grippe et la gastro restent loin 😉

    J'aime

  4. La même ici. A Noël. Même pas eu le courage de réveillonner : enfants expirants dans leurs lits, bofbof, et pour le réveillon du nouvel an c’était le tour des parents. Le temps qu’on l’attrape tous (j’ai 3 enfants de 9 mois à 4 ans et un mari)… ça nous a pris toutes les vacances. Grands-parents en cartons nous ont laissés nous dépatouiller car trop peur de choper cette saleté, j’ai dû m’occuper des 3 avec 40 de fièvre et titubant entre un biberon et un épisode de trotro (oh ça va, j’étais malade, c’était exceptionnel, hein les donneuses de leçon qui vont me rappeler que mes enfants vont devenir des psychopathes teubés à cause de la télé. Wep, pendant la grippe, elle a été allumée 12h par jour et j’assume totalement). Le mari était mort dans son lit. Une vraie lopette qui ne sait pas prendre sur lui. Thanks God, ce n’est pas lui qui a accouché. Il y aurait vraiment laissé sa vie. VDM. Je t’envoie donc toute ma compassion et te souhaite de ne jamais être malade en même temps que ton homme. Sauf s’il est un sur-homme, auquel cas je lui file le numéro de mon mec et il va lui donner des cours pour apprendre à être un peu solide. Tsssss.
    Bref, tout ceci pour te dire que ton article m’a parlé. Genre graaaaaaave !
    La bonne soirée à toi et ta famille !
    Bises

    J'aime

    • Ouille ! Ça pique ! A Noël en plus.. 😩 de quoi te rendre parano et ne plus vouloir approcher la moindre personne qui éternue ou renifle un peu. Gérer 3 enfants et un mari malade en étant soit même malade faut avoir des nerfs en acier et une sacrée volonté. Bravo wondermaman ! Bonne soirée à toi aussi

      J'aime

  5. Pour avoir tester un peu tous les cas de figure je dirai qu’au choix je préfère aussi lorsque nous sommes malades à tour de rôle… même si niveau arrêt de travail c’est bien plus compliqué.
    Il y a deux ans, Nous avons fait la Gastro x5 ! Juste une horreur, j’ai dû appeler Mamie en renfort **qui l’a gentiment rapportée à papy après son séjour :D**. Impossible de gérer tous les petits malades, nous-même et la maison…
    J’espère que cet épisode est loin derrière vous maintenant ❤

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s