En mai fait ce qu’il te plait

 

Le mois de mai est un mois que j’affectionne tout particulièrement, déjà parce qu’il y a l’anniversaire de mon mari et puis parce que la nature reprend enfin ces droits sur l’hiver. Il y a les cerises, les champs de coquelicots, les températures qui montent, les oiseaux qui chantent de jours comme de nuits, les fleurs qui envahissent le jardin ! Ça sent bon l’été !

Lire la suite »

Publicités

Conseils pour les futures mamans

Comme je l’expliquais ici, une amie proche dans mon entourage est sur le point de devenir maman et elle m’a demandé des conseils et des astuces.

Et c’est avec grand plaisir que j’ai fouillé dans ma mémoire à la recherche des meilleurs conseils que l’on m’avait donné mais aussi ceux que j’aurais aimé avoir.Lire la suite »

La St-Valentin et moi

La St-Valentin ! Les cœurs, les roses, les décorations un brin kitch… Cette fête, on l’aime ou on la déteste. C’est vrai que c’est une fête commerciale, on ne va pas se mentir mais je fais partie des personnes qui l’aime bien.

(Source Pixabay)

Quand j’étais une jeune ado rêveuse, la St-Valentin avait à la fois quelque chose de magique mais d’un peu triste aussi. Chaque année je rêvais d’un amoureux secret qui me dévoilerait sa flamme ce jour là. Je voyais cette journée comme la plus romantique de l’année et chaque fois que le mois de février pointait son nez mon coeur faisait boom boom.

Aucun amoureux secret ne s’est jamais déclaré et j’ai souvent connu le blues du mois de mars…

Jusqu’à cet amoureux… L’amoureux avec un grand A ! J’avais 15 ans et pour la première fois de ma vie, j’avais un chéri et je ne serais pas seule en tête à tête avec mes rêves le jour de la St-Valentin. Cerise sur le gâteau, cet amoureux était un grand romantique qui rêvait d’avoir lui aussi une chérie à dorloter ce jour là.

Il s’est passé 17 St-Valentin depuis ! Toujours avec le même amoureux. C’est fou quand j’y pense.

Alors des St-Valentin, j’en ai vu défiler…

Celles où ado,on se retrouve pour manger un bout. Un sandwich sur les escaliers pas loin du lycée, un morceau de pizza emmitouflé dans nos manteaux au bord de l’eau… mais ensuite il faut appeler papa ou maman de la cabine téléphonique du coin pour venir nous chercher.

Celles où on s’offre tout ces cadeaux un peu ridicules, le gros nounours qui tient un coeur « love », le cadre photo tout rose avec des cœurs partout, les petites figurines qui se font des bisous, mais qu’on chérit et que l’on conserve précieusement.

(Source Pixabay)

Puis avec les premiers salaires arrivent les premières st Valentin au restaurant, ah oui mais on aime pas ça le restaurant alors ça sera la pizzeria bondée en ce jour de fête. Et les cadeaux un peu plus coûteux, les belles bagues pour moi, les chaînes et pendentifs pour l’amoureux et puis il y a eu les parfums, les dvd, les produits de beautés, les fleurs… mais aussi les cinés, les spa et autres sorties en amoureux…

Et oui, papa Lovy et moi on a été et pendant très longtemps très clichés le jour de la St Valentin… C’est vrai, mais au delà de tout ça, la St Valentin c’était et c’est toujours ce jour de l’année où on met de côté tous nos tracas du quotidien, toutes nos petites disputes pour des broutilles et où on se souvient.

On se souvient de cette flamme qui nous animait quand on avait 15 et 17 ans, de ces papillons dans nos ventres qui s’envolaient quand on s’effleurait, de toutes ces promesses qu’on s’étaient faites.

Avec le temps j’oublie un peu les détails de toutes ces St Valentin. Je ne serais même pas capable de vous dire ce qu’on a fait l’année dernière mais ce que je n’oublie pas c’est ça ! Les papillons et les yeux fiévreux… Cette attention dont il m’entoure ce jour là, ce sentiment d’être son tout.

(Source Pixabay)

Alors bien sûr on n’a pas besoin d’une date sur le calendrier pour se dire qu’on s’aime mais dans nos quotidiens si remplis, ça fait du bien de se donner rendez-vous chaque année pour se souvenir que même si le temps passe, même si les disputes s’entassent, il y a toujours ces 2 ados incroyablement amoureux au fond de nous.

Cette année sera forcément différente. On n’est plus seulement tous les 2…. Aujourd’hui on est tous les 3…

Je ne sais pas si on arrivera à retrouver cette magie que nous inspire la St Valentin. Je ne sais pas si les 2 ados amoureux arriveront à prendre le dessus sur les parents que nous sommes devenus.

On n’a rien prévu d’extraordinaire. On s’est dit que cette année on ne se ferait pas de cadeaux inutiles. On économise pour l’anniversaire de Coquillette…

Mais on se refuse à ignorer ce 14 février. Alors on s’est choisi un bon menu, pour nous ce soir ce sera aiguillettes de canard, marrons et sauce au poivre, champomy (pour cause d’allaitement) et gâteau au chocolat. J’ai bien l’intention de ressortir ma nappe rose et mon chandelier et même ces jolies coupes qu’on ne sort jamais du placard.

Et j’espère qu’entre une couche, un bain, un câlin, on arrivera à se voler quelques baisers…

A bientôt

img_4693

Quand la grippe frappe à la porte….

Si vous me suivez sur Instagram vous savez sans doute que la grippe a fait irruption en fanfare dans nos vies !

La grippe et la famille Lovy ça commence à ressembler à une grande histoire d’amour qui apporte son lot de péripéties.

Papa Lovy est un habitué de ce virus. Presque chaque année il y a droit mais moi je passe toujours entre les microbes et j’avoue que je me moque un peu de lui quand il est est mode comateux au fond du lit, un gant humide sur le front. Mais promis, ça c’est fini, je ne me moquerais plus jamais de lui parce que cette année je l’ai aussi attrapé et pour être honnête je n’ai pas du tout su gérer. Lui s’est peut être échoué sous la couette mais moi j’étais à 2 doigts d’appeler le samu persuadée que j’allais y laisser la vie (oui je suis une grande héroïne )

Il faut dire que je ne suis pas souvent malade, je veux dire vraiment malade, pas juste le petit rhume de saison ou la gorge qui gratte, et bien heureusement car quand ça m’arrive je me transforme en loque humaine. Je ne suis plus bonne à rien sinon a gémir et à me plaindre. Et s’il y a bien une chose qui me faisait frémir rien que d’y penser, c’était l’idée de tomber malade ET de devoir gérer un bébé !

Alors quand papa Lovy a commencé à ressentir les premiers symptômes je n’étais pas très rassurée. Et puis papa est franchement tombé malade et j’ai fait de mon mieux pour le cocooner mais en lui répétant 20 fois par jour que si par malheur je tombais malade à mon tour il avait intérêt à me rendre la monnaie de ma pièce. 3 jours sont passés. Papa a commencé à se sentir un peu mieux et moi…. j’ai commencé à éternuer….

Quand papa Lovy s’est senti suffisamment en forme pour reprendre le travail je l’ai supplier de rester encore un jour de plus. Je ne me sentais vraiment pas capable de m’occuper de Coquillette alors que le thermomètre affichait un beau 39 !

J’imagine que certaines mamans n’ont pas le choix et prennent sur elles mais je vous l’ai dit, je suis une chochotte des virus ! Heureusement pour moi, papa Lovy a eu pitié et est resté pendant que je rendais l’âme au fond de mon lit en me demandant comment c’était possible de se sentir aussi mal. Et pendant que papa Lovy occupait un bébé qui commençait à devenir franchement ronchon je n’ai soudain plus entendu de bruit. Coquillette s’était profondément endormi sur son papa. … et ça, ça sentait pas bon du tout.

Parce que bon, ma Coquillette ça fait déjà plusieurs moi qu’elle ne s’endort qu’en tétouillant ou lors d’un balade en poussette ou en voiture mais voilà bien des semaines qu’elle ne s’est plus laissée aller au sommeil dans nos bras.

C’était louche tout ça même si il faut bien le reconnaître c’était vraiment trop mimi.

Mais quand on milieu de la nuit j’ai touché son petit front et que je l’ai trouvé bouillant, mes craintes se sont confirmées. Ma petite Coquillette avait a son tour contracté la grippe!

Alors je ne sais pas si c’est le 40,3 du thermomètre qui m’a reboosté mais toujours est t’il que j’ai très vite retrouver de l’énergie et alors que papa Lovy nous abandonnait à notre sort (le pauvre il n’était pas ravie mais il n’a pas vraiment eu le choix) j’ai installé un hôpital de fortune dans notre chambre. Pyjama et body de rechange à portée de main, couches, lingettes, cotons et doliprane et tout ce dont j’aurais besoin pour ne pas avoir besoin de sortir du lit.

C’est comme ça que j’ai réussi à survivre à cette satanée grippe tout en dorlotant mon bébé de 10 mois malade elle aussi. L’avantage c’est qu’avec autant de fièvre Coquillette a beaucoup dormi et j’ai pu faire de même.

La chance dans cette histoire c’est qu’on est tombé malade presque à tour de rôle. Ou du moins il y en avait toujours un a peut près en forme quand l’autre atteignait le pic de la grippe. Je pense qu’ils nous auraient fallu faire appel aux grands parents si ça n’avait pas été le cas.

Il nous a bien fallu une dizaine de jour pour sortir la tête de l’eau et alors autant je trouve que le temps passe à une vitesse folle autant ces jours là m’ont semblé interminable. Je n’en voyais pas le bout.

Enfin voilà ! Encore une première fois pour notre petite famille. Ça ne sera sûrement pas la dernière où les microbes s’en prendront à nous mais maintenant on sait déjà un peu plus à quoi s’attendre.

Et vous ? Vous arrivez à gérer vos enfants et les microbes ?

A bientôt

img_4693

 

logo-fondblanc-150x50

Article sélectionné le 09/02/2018 « coup de cœur famille »

Ma petite liste de souhaits pour 2018

Je n’ai pas pour habitude de prendre de bonnes résolutions quand sonne la nouvelle année mais …. j’aime faire des listes.

Des listes de souhaits, des listes de toutes ces petites choses que j’aimerais accomplir, des listes de ces rêves que j’aimerais réaliser. Et j’aime bien, quand vient les derniers jours de l’année, faire le point et voir ce que j’ai réussi à accomplir.

Pour cette année 2018, je voudrais :

🌸 Faire une belle fête d’anniversaire pour mon bébé. L’imaginer, la penser et la réaliser. Son anniversaire étant au mois de mars, j’y pense déjà très fort. Les idées ne manquent pas et j’ai hâte de les partager avec vous.

<<<
ter notre anniversaire de mariage…. en amoureux. Depuis la naissance de Coquillette nous n’avons jamais pris le temps de nous retrouver rien que tous les deux et pourtant je m’étais promis que ça n’arriverai pas mais vous connaissez l’adage : avant j’avais des principes, maintenant …

Notre anniversaire de mariage serait l’occasion toute trouvée pour remédiez à ce manque de tête à tête. Après est ce que j’arriverai à sauter le pas? C’est une autre histoire.

🌸 Partir une semaine à Paris ! Cette année on va pouvoir (enfin si tout va bien ) réserver nos vacances en avance. C’est la toute première fois que cela nous arrive dans notre vie d’adultes. A cause du travail de mon chéri on a systématiquement du réserver au dernier moment ce qui limite grandement nos choix mais cette année c’est un peu différent alors je vais avoir le temps de rêver, de chercher, de comparer et notre destination est toute trouvée.

Je n’ai encore jamais vu Paris du haut de mes 31 ans il est bien temps de remédiez à ça. D’ailleurs si vous avez des conseils ils sont bienvenues 😊

🌸 Avancer les travaux dans la maison : bon ça …. c’est un peu le sujet qui fâche. Mais vraiment il faut que l’ont avance. Idéalement j’aimerai finir la cage d’escaliers je pense que c’est la partie qui nuit le plus à l’image de notre maison (ça et la salle de bain mais l’avantage c’est que la salle de bain a une porte et ça cache la misère alors que la cage d’escaliers ….)

🌸 En parlant de la salle de bain le rêve ultime serait qu’elle soit enfin terminé ! On a tout ce qu’il faut mais le chantier est tellement énorme qu’on ne sait absolument par où commencer. Tout est à refaire du sol au plafond. Autant vous dire qu’elle sera sûrement toujours dans le même état fin 2018.

🌸 Mon mari lui voudrait terminé le salon. C’est un chantier bien plus réalisable et qui pourrait être très sympa aussi.

🌸 J’aimerai aussi m’attaquer aux jardins. Ou plutôt au 2 friches qui nous servent de jardins. J’ai déjà des idées mais reste à convaincre mon mari pour qui les jardins ne sont absolument pas une priorité … Ce qui est bien dommage car c’est la première chose que l’on voit en arrivant dans notre maison. Enfin.. comme je n’ai absolument pas la main verte ni la fibre paysagiste, pas sure que ça avance beaucoup cette année mais c’est une liste de souhaits alors je pose celui là ici on sait jamais.

Voilà pour mes « grands vœux  » de 2018. Je ne pense pas qu’ils seront tous réalisés d’ici la fin de l’année. Le temps passe si vite ! Nous voilà déjà fin janvier !!! Mais j’espère en réaliser le plus grand nombre.

J’ai aussi une foule de tous petits souhaits bien plus réalisables en tête, ces petits rien qui font les beaux souvenirs. Il faudrait que je me les écrive quelque part pour ne pas les oublier et ainsi faire un joli bilan de tous ses vœux réalisés ou non à la fin de l’année.

Et vous? Vous faites des listes en début d’année ?

A bientôt

Mellylovy

{ intants précieux } Joli mois de novembre

 

Les températures ont bien baissé, le chauffage est allumé.

Papa est à peine rentré du travail que la nuit est déjà tombée. On ferme les volets et on profite d’une façon différente de la fin de journée, tous ensemble dans le salon. Papa et maman sous les plaids pendant que bébé crapahute autour de nous et passe en revue tous ses petits livres.
 

 

 

Le mois de novembre s’achève. La fin de l’année est presque là…

Le cookéo a repris du service et nous mitonne de bonnes soupes qu’on partage avec bébé.
Et il est temps pour moi de vous raconter tous les jolis moments que novembre nous a laissé.
Il y a d’abord eu cette première séance de bébés lecteurs. Je suis ravie que mon petit village nous offre cette activité et j’étais très impatiente d’assister à cette première séance. Le thème du mois était le loup ! La conteuse avait tout prévu. Un beau tapis cousu à la main avec la forêt, la maison du loup et ses vêtements qui séchaient sur la corde à linge et même le loup en personne avec sa grande bouche heureusement fermée avec une fermeture éclair. Il y avait aussi des peluches qui sortaient comme par magie du sac de la conteuse au fil des histoires et bien sur tout un tas de livres avec le loup !
Et si bébé n’a pas été captivé par les histoires elle a eu l’air d’apprécier cette sortie. On a ainsi pu faire la connaissance des autres tout petits du village qui seront très certainement dans sa classe dans quelques années. Elle a adoré le beau tapis et elle n’a pas hésiter à s’élancer au milieu des autres bouts de choux pour attraper un des petits cochons en peluches. Malheureusement elle n’est pas arrivée assez vite et les 3 petits cochons étaient déjà tous dans de petites mains mais c’était sans compter sur ce petit garçon bien plus grand que Coquillette qui lui a laissé le sien.

C’était un beau moment de partage. La prochaine séance ne va pas tarder et j’ai tout aussi hâte d’y assister.

 

 

 

Le mois de novembre nous a aussi apporté de belles découvertes et parmi elles la série WestWord.

Je n’avais jamais entendu parlé de cette série avant d’en voir ma pub à la télé.
Le soir même on a décidé de se laisser tenter par le premier épisode et ça a été une vraie révélation !
Cette série m’a autant fasciné que dérangé.
Je n’ai pas arrêté de me demander où est ce qu’ils voulaient en venir. Chaque épisode m’a captivé. Je n’avais plus été emballée comme ça par une nouvelle série depuis longtemps !
Je vous laisse ici le synopsis (source Wikipedia) je ne l’avais pas lu avant de voir le premier episode et j’ai apprécié de pas savoir à quoi m’attendre.
Westworld est un parc d’attractions futuriste recréant l’univers de l’Ouest américain (Far West) du xixe siècle. Il est peuplé d’androïdes, appelés « hôtes » (hosts), réinitialisés à la fin de chaque boucle narrative. Les visiteurs, appelés « invités » (newcomers), peuvent y faire ce qu’ils veulent sans aucune conséquence. Mais à la suite d’une mise à jour du programme des androïdes, les dirigeants du parc devront faire face à plusieurs bugs dans leur comportement.
 
Et voila la bande annonce :

 

Amateur de sciences fictions cette série est pour vous !

Au mois de novembre il y a aussi un rituel auquel on ne déroge jamais ! L’achat des calendriers de l’avant ! Chaque année je me dis que je vais changer, ça m’est arrivée de le faire mais j’y reviens l’année suivante.
Chaque année donc le calendrier de l’avent Kinder fait son entrée dans la maison. Enfin les calendriers parce que moi je partage pas ! J’aime beaucoup trop ces petits chocolats ! Alors chacun le sien, un pour papa et un pour maman ! Et bébé dans tout ça !
On a longuement hésité à lui en prendre un, on se disait qu’elle serait trop petite. A 9 mois, le chocolat quotidien était exclu.
Et puis on est allé dans un supermarché et on a écarquillé les yeux devant l’immense choix proposé ! Toutes les marques s’y mettent désormais et elles proposent quasiment toutes un calendrier ! ( enfin je n’ai pas encore trouvé de calendrier qui propose un saucisson par jour jusqu’à Noël. C’est bien dommage ! Je crois que ça me ferait définitivement oublier mes petits kinder un calendrier comme ça 😝)

On a fini par craquer pour celui des tut tut animo !

Coquillette sera trop petite pour comprendre le principe mais quel plaisir pour nous de lui faire découvrir chaque jour une nouvelle surprise !

Et pour finir, ce mois-ci mon petit cœur de groupie a battu très très fort !

 
Lorie, l’idole de mon adolescence a sorti un nouvel album ! Je vous invite vraiment à le découvrir. Il est loin le temps de la positive attitude. Lorie a grandit et ça s’entent. Si le coeur vous en dit voilà le premier extrait de son album les choses de la vie :

 

Il ne reste plus qu’à accueillir le mois de décembre. Le mois le plus féerique de l’année qui je n’en doute pas, va à son tour m’apporter son lot de bonheur. 

A bientôt


{ instants précieux } Joli mois d’octobre

Et voici venir les favoris du mois d’octobre…. Ou pas…

 

Plutôt que de vous parler seulement de mes favoris je préfère vous faire un condensé de ce que j’ai aimé et des belles choses que nous a apporté le mois d’octobre.

Et voilà ce qui s’est passé et que j’ai aimé ce mois ci.

Le mois d’octobre c’était :

Un bien joli mois où l’on a pu profiter des belles couleurs d’automne à la faveur d’un magnifique ciel bleu.

On a ainsi pu faire de très jolies balades comme celle-ci au bord du canal du midi.

 

C’était beaucoup de réflexion sur les travaux dans la maison. Par quel bout continuer, quel budget et quelle motivation on a. Et surtout quelle pièce j’ai le plus hâte de voir changer.
J’ai réussi à motiver l’amoureux et c’est le salon qui va avoir droit à son relooking. Je vous en reparle le plus tôt possible j’espère.

C’était la série Outlander qui suit son cours et que j’adore toujours autant. Il y a enfin eu l’épisode tant attendu: A .Malcom qui m’a donné des frissons tout du long.

Et puis c’était aussi la suite des chroniques lunaires. J’ai d’ailleurs terminé le tome 3: Cress et je l’ai adoré. Mon préféré de la saga pour l’instant.

Je pense vous écrire un article plus détaillé quand j’aurais terminé la série même si c’est une saga qui date un peu, ça me permettra ainsi de garder une trace de mes impressions sur cette série qui me plaît vraiment beaucoup.

C’était le mois où j’ai commencé à recevoir les catalogues de Noël et à être tout excitée à l’approche de cette fête que j’adore.
Je me suis déjà plonger dans la liste de Noël de Coquillette. Je ne vais d’ailleurs pas tarder à la partager avec vous.

Elle est encore toute petite mais j’imagine déjà son premier Noël, son repas de fête, son premier sapin, sa bouille devant toutes les lumières festives. J’ai tellement hâte.

J’ai d’ailleurs commandé une jolie carte chez Atelier Madame pour immortaliser cet événement.
Et j’ai aussi commandé la carte quenottes qui a rejoint ma collection de souvenirs. Je les trouve vraiment parfaites.

Me reste plus qu’à trouver un endroit pour les conserver, bien à l’abri.

Et pour finir c’était le mois où je me suis enfin décidée à passer le seuil de la médiathèque pour y inscrire Coquillette. J’ai emprunté 2 livres. Je n’avais pas trop le temps de flâner, alors j’ai fait vite mais il y a beaucoup de choses qui m’ont plut. Et je nous ai inscrite pour la prochaine séance des bébés lecteurs le mois prochain.

Et vous que vous a t-il apporter de beau ce mois d’octobre ?

A bientôt

 

Et tout à changé…..

Il y a 6 mois nous sommes devenus parents et notre vie à été bouleversé !

Il y a des articles de puériculture partout dans la maison.

Des jouets posés sur les meubles comme des décorations.
Un lange toujours introuvable, il doit sûrement être avec la suçou…
Une poussette dans le garage et un siège auto dans la voiture.
 
La panière à linge toujours pleine et les armoires toujours vides.
Des petites tenues qui sèches et des bavoirs couverts de tâches multicolores.
Des petits pots dans les placards et des fruits et légumes frais plein le frigo.
Il y a cette chambre qui nous servait de débarras et qui est toute belle et rose aujourd’hui.
Des photos de parents gagas et d’un petit bébé un peu partout.

 

Il y a des couches dans les poubelles et des petits bouts de sérum physiologique derrières les meubles.
Un papa qui demande chaque midi sa photo du jour et un message qui dit « je vous aime » tous les matins.
Il y a des rires, des larmes des disputes aussi mais surtout plein de câlins et d’amour.
Et puis il y a mille et un projets et des étoiles plein les yeux quand je pense à tout ce que l’avenir nous réserve encore.



Ode à l’automne

Le mois de septembre est déjà derrière nous et l’automne est bien installé.

 
D’aussi loin que je m’en souvienne je l’ai toujours aimé.

Je sais que ce n’est pas le cas pour tout le monde même si j’ai l’impression que l’automne est de plus en plus apprécié.

 

Petit tour des raisons qui font que j’aime l’automne.

L’automne c’est la saison ou l’effervescence de l’été retombe. La nature se prépare pour son long sommeil hivernal et se pare de magnifiques couleurs. J’aime voir les feuilles jaunir et tomber. J’aime le bruit des feuilles qui craques sous les pieds.
Et puis il y a tout ses fruits d’automne qui sont pour la plupart mes fruits préfères, la pommes et la possibilité d’aller les cueillir soit même dans le vergers d’à côté, la poire, les noix, et mes préférés les châtaignes !

L’automne s’est LA saison des châtaignes. L’occasion d’une belle balade en forêt pour remplir son panier.

 

(petit toutou en guest)

Chez mes parents il y a une tradition que j’aime beaucoup. Les châtaignes ont va les ramasser dans les bois et le soir on allume la cheminée pour les faire griller et les manger toutes chaudes avec du cidre.

On a du noir plein les doigts, ça fini souvent en bataille pour dessiner des moustaches à son voisin.

Les châtaignes c’est aussi bon en soupe avec le copain potiron tout assis automnal.

Les potirons, pâtissons et autre butternuts, toute ses courges aux belles couleurs qui sont une raison de plus pour aimer cette belle saison.

Et puis l’automne c’est aussi les jours qui raccourcissent, la lumière qu’on allumé plus tôt. J’aime l’ambiance chaleureuse du soir quand la nuit tombe et qu’on allume les lumières. On sort les plaids et on s’y emmitoufle le soir sur le canapé avant de monter se coucher.

On peut enfin ressortir sa couette et se pellotonner dessous.

Et les chaussons tout doux et mignons peuvent venir rhabiller nos petons.

Non vraiment l’automne et moi c’est une grande histoire d’amour. La saison idéale pour se cooconner, se câliner et prendre soin de soi .

Et puis l’automne c’est aussi Halloween. Je n’ai jamais vraiment encore eu l’occasion de le fêter. Mais depuis qu’on est propriétaire, nos jeunes voisins viennent sonner au portail pour réclamer leur du ! Cette année on sera au rendez-vous et qui sait peut être que je prendrais le temps de sculpter une belle citrouille.

Et enfin l’automne ce sont ces jours qui s’égrainent doucement et qui nous rapprochent lentement de Noël. Ce premier Noël tous les 3. Ce Noël qui me faisait temps rêver depuis tant d’années et qui va enfin arriver dans notre foyer.

Je vous souhaite un automne tout doux.

A bientôt